Louis XIV et la danse

En véritable passionné de danse, Louis XIV dansera dans vingt sept  ballets de cours et relança la danse en tant qu’art. C’est d’ailleurs grâce à son rôle du Soleil levant dans “Le Ballet Royal de la nuit” en 1653 que l’on attribuera le nom de “Roi Soleil” à Louis XIV.

Louis XIV, le Roi danseur

Louis XIV  est devenu Roi à l’âge de cinq ans en 1643.  C’est sa mère la Régente Anne d’Autriche, et son principal ministre le cardinal Mazarin, qui se chargent de son éducation. Dès le plus jeune âge, il se passionne comme son père pour la musique et la danse. C’est à l’âge de sept ans que Louis XIV commence l’apprentissage de la danse, ce qui est tout à fait normal à cette époque. La danse fait partie de l’éducation.  

Louis XIV apprend à danser Pierre Beauchamps, danseur, maître à danser, compositeur et professeur du Roi. Il lui enseigne les pas qui deviendront les standards de la danse classique : chassés, assemblés, sissonnes… Il inventera aussi un pas appelé “l’entrechat royal” qui encore aujourd’hui enseigné dans les cours de danse classique. Tout au long de sa vie, la danse reste son activité favorite. Après Pierre Beauchamps il apprendra auprès de Henri Prévost et Jean Regnault. Le Roi danse tellement souvent et longtemps que les médecins craignent pour sa santé.

Il danse pour la première fois en public dans le Ballet de Cassandre en 1651, à douze ans. En 1657, à 15 ans, Louis XIV joue dans le célèbre “Ballet Royal de la nuit”  qui met en scène la lumière et les ténèbres, allégories du bien triomphant du mal. Le spectacle s’ouvre sur le coucher du soleil, qui laisse place à la NuitAu levé du jour, le roi arrive pour son sixième rôles danse ce ballet. Dans son costume du Soleil Levant, il dissipe  les ténèbres, étincelant d’or dans son costume d’astre. Avec ce rôle,  il rappelait son autorité. Le roi s’entoure de Jean-Baptiste Lully pour la musique et de Molière pour la création de comédie ballet telle que “Les Amants magnifiques” qui sera la dernière apparition du roi dans un ballet. Par les grandes ses mises en scènes, les décors féeriques, les costumes chatoyants surchargés de paillettes, les chorégraphies créée par le roi, le ballet et la danse  accompagnent  Louis XIV durant toute la première partie de sa vie.   Ses contemporains saluent sa technique, mais aussi sa grâce. 

Louis XIV, la danse et son enseignement

La danse classique apparaît à la Renaissance lors de grands mariages Italiens. Les spectacles de danse classique sont appelés “ballet” qui vient du terme italien “balleto” diminutif de “ballo” qui signifie danser mais aussi du latin “ ballo, ballare” qui signifie “danser”. Elle est apportée d’Italie par Catherine de Médicis.

Le Roi Soleil  aime danser, la danse est pour lui un véritable art à mettre en valeur. Cette passion pour la danse explique le nombre important de bals et de ballets organisés à la cours.  Tout d’abord la période du Carnaval fait l’objet de grande festivités qui s’organisent de l’épiphanie à mardi gras. C’est la période des mascarades ou des ballets grotesques au cours desquels on prenait plaisir à être méconnaissable. Ce genre de ballet existe depuis le Moyen-Age et Louis XIV comme son père Louis XII et Henri II en était de grands amateurs. Le Ballet de cours a une place très importante, l’unité narrative du ballet est de première importance. La notion narrative est le coeur même du ballet. Il donnera naissance à  de nouveaux genres de ballets comme la Comédie Ballet de Lully et Molière avec “Les fâcheux” qui connaîtra son apogée avec l’oeuvre connue “Le Bourgeois Gentilhomme”Puis se développeront la Tragédie-Ballet en 1673 avec “Cadmus et Hermione” et l’Opéra-ballet en 1697 avec “l’Europe Galante”. Un grand courant académique va marquer le règne de Louis XIV.  Le roi de France va créer beaucoup d’académie dont L’ académie Royale de la danse en 1661. 

Les hommes manient les armes en temps de guerre, il faut rétablir l’art de la danse et l’augmenter pour maintenir une activité physique. Elle était contrôlé par treize maître à danser dont Jean Renaud (maître à danser du Duc d’Orléan, frère de Louis XIV). Ces maîtres à danser devaient contrôler la manière d’enseigner, les techniques, la manière de perfectionner le geste et corriger les défauts. C’est aussi “ le centre de formation” des autres maîtres à danser. 

Le rôle de cette académie est de dicter les règles d’enseignement de la danse. L’académie Royale de la danse est dirigée par le Roi. Enfin, en 1713, Louis XIV crée Le Conservatoire de danse dans lequel les codes de la danse sont enseignés de manière précise et rigoureuse. La danse est un art pour lequel le mouvement doit être précis et juste. Des années plus tard, le Conservatoire de danse devient l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris.  Le roi de France passionné d’art aura tout au long de son règne chercher à développer l’art de la danse. La présence du Roi Soleil est toujours présente dans la danse classique d’aujourd’hui.  La passion du roi a été mise en scène dans un film appelé “Le roi danse” réalisé par Gérard Corbiau dans lequel nous pouvons le regarder danser son rôle du Soleil Levant.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

AVENUE DE LA DANSE

Retour haut de page